Carrière

Né à Paris en 1941, Philippe Cibois a fait des études secondaires au lycée Buffon à Paris : après plusieurs années passées dans des institutions ecclésiastiques; il rompt avec l'Eglise catholique (et s'en explique dans le numéro spécial d'Esprit d'Avril-mai 1977 sur "les militants d'origine chrétienne" par un article intitulé "pourquoi on quitte l'Eglise") et reprend des études supérieures de sociologie. Il devient ingénieur au CNRS puis maitre de conférences à Paris V. Il est ensuite professeur de sociologie à Amiens puis à Versailles-St-Quentin. Il est aujourd'hui professeur émérite de cette université.

En parallèle à sa carrière universitaire, Philippe Cibois a exercé des responsabilités au sein des institutions de la sociologie : responsabilité de département de sociologie à Amiens et à Versailles-St-Quentin, présidence de l'ASES (Association des Sociologues Enseignants du Supérieur), vice-présidence de la section 19 du CNU (section sociologie du Conseil national des universités), secrétariat général de l'AFS (Association Française de Sociologie). Du congrès de 2009 à celui de 2011 il a été président de l'AFS.

Il est depuis 2011 vice-président du Conseil scientifique d’OpenEdition

Curriculum vitae et publications